Cabrillo National Monument

Si vous voulez prendre de la hauteur, je vous conseille d’aller au Cabrillo National Monument. Sur les hauteurs de Point Loma, ce parc est l’un des plus hauts points pour admirer San Diego.

Par beau temps c’est encore mieux, la vue sur la ville et l’océan est à tomber. On y aperçoit Coronado Island et même le début du Mexique. C’est aussi l’occasion de se rendre compte de la grandeur de la base navale de San Diego qu’on a peu l’occasion de voir.

Pour info : l’accès au parc est payante pour assurer son entretien (10$ par voiture, 5$ à pied ou vélo. Le pass annuel à 20$ peut valoir le coup)

Le cimetière militaire de Fort Rosecrans

Le chemin qui mène à Cabrillo National Monument vaut autant le coup que l’endroit en lui-même. Lorsque vous êtes sur la route de Point Loma, arrêtez-vous devant le cimetière militaire de Fort Rosecrans. Cet endroit est vraiment poignant et absolument magnifique. Sur ces hauteurs, les tombes blanches parfaitement alignées en font le décor d’un lieu chargé en émotion.

La Cabrillo Statue

Le lieu tient son nom de Juan Rodriguez Cabrillo, le premier européen à diriger une expédition pour explorer la côte ouest des Etats-Unis où il arriva dans la baie de San Diego en 1542. A la pointe du parc sa statue, symbole de la ville, fait face à l’océan. Pour en savoir plus, un musée est également dédié à ce conquistador espagnol.

Old Point Loma Lighthouse

Sur le point le plus élevé du parc on retrouve la Lighthouse, le phare de Point Loma. On peut visiter cette petite maison où vivait les gardiens du phare. Le décor d’époque a été gardé intact. Une pièce est aussi dédiée au fonctionnement du phare.

La Secret Beach

Quoi une Secret Beach ?! Il était trop tard pour moi, mais dans les cavités de la pointe se cachent des petites plages sauvages, les Tide Pools. Si vous en avez l’occasion, partez à sa recherche et racontez-moi comment c’est !